Cet article fait partie d’une série intitulée « Melody : Objectif papier ».

Les deux articles prévus initialement (la diffusion et le statut juridique) manquent un peu de matière : nous n’avons pas encore avancé dans l’expérience pour la synthétiser et la retranscrire (on ne veut pas dire trop de bêtises).

Nous arrivons donc dans la situation suivante : début décembre, nous recevons un stock de 300 livres dans trois cartons bien tassés. Nous lançons la plateforme de vente (on y reviendra) et arrive le moment où il faut envoyer les livres à leurs destinataires.

Les enveloppes

La première chose à avoir pour expédier un livre… c’est une enveloppe. Afin que les livres soient bien protégés nous avons opté pour des enveloppes à bulle.

Taille de l’enveloppe pour un livre poche : C3 (170 x 225 mm)

Prix d’achat : 26,83 HT pour un lot de 300

Coût d’une enveloppe : 0.09€ (reportés sur les frais d’expédition)

Précisions sur la taille :

  • La taille B2 était tentante avec son 120x220mm, mais en fait c’est beaucoup trop juste. D’ailleurs on a un stock de 200 enveloppes à revendre, si ça vous intéresse, c’est parfait pour expédier des petits objets.
  • L’enveloppe C3 nous permet d’expédier jusqu’à trois livres
  • Pour les commandes de 4 à 6 livres nous avons un petit stock d’enveloppes type E (220x260mm)
  • Au-dessus de 6 livres, nous prévoyons un envoi par colis, mais ça n’est encore jamais arrivé.

Où se procurer les enveloppes :

Si des magasins de type Bureau Valley sont bien présents sur les zones commerciales autour de chez nous, les prix pratiqués sur ce type de produit sont prohibitifs (0.16€/enveloppe), surtout rapportés à un stock de 300 enveloppes.

Quelques recherches internet nous ont permis de trouver un grossiste allemand (https://www.verpax.de/ ) abordable mais les sites tels que http://www.raja.fr/enveloppes-pochettes/pochettes-matelassees/ ou http://enveloppebulle.com proposent déjà des tarifs tout à fait raisonnables.

 

La préparation

Une des choses qui nous a fait pencher vers le stock, c’est la possibilité de préparer nous-mêmes les commandes. De laisser des petits mots, de glisser des goodies dans la couverture, de dédicacer le livre, à la demande ou à l’envie.

L’idée est de faire en sorte que la réception du livre soit un moment agréable et même si ça demande un peu de logistique, c’est très satisfaisant.

Fun fact

Nous utilisons un bête papier pour imprimante pour emballer le livre. À l’origine, il s’agissait d’une ramette de papier A4, mais la taille des feuilles n’est pas adaptée au livre (il fait 18 cm de haut alors qu’une feuille A4 fait 21cm de large.) Nous avons commencé par couper chaque papier au ciseau, puis nous avons trouvé une astuce intéressante que nous vous partageons avec plaisir :

La plupart des magasins de consommable de bureau (Bureau Valley, Office dépôt…) ont un service de reprographie avec du matériel pour relier les documents. En général, ils disposent donc de grands massicots très précis, utilisables pour la somme symbolique de 1€. Dans notre cas, il nous a suffi d’un petit saut au magasin le plus proche et d’un trait de coupe pour avoir du papier taillé exactement à notre besoin.

L’affranchissement

Offre pro ou offre particulier ?

Les transporteurs (dont La Poste) disposent tous d’offres pros qui permettent a priori de réduire les frais d’expéditions, à la condition de générer un volume d’expédition suffisant. Ce n’est pas notre cas, donc nous avons écarté ce type d’offre.

D’autant plus qu’il s’agit d’expédition de colis, or les livres passent parfaitement bien dans un format enveloppe, c’est-à-dire un paquet de moins de 3 cm d’épaisseur, beaucoup moins coûteux à expédier.

Le prestataire d’expédition retenu est donc La Poste pour les particuliers.

Le poids et les paliers tarifaires

L’affranchissement c’est le prix à payer pour envoyer son colis. Le timbre, quoi.

Consulter les tarifs postaux pour les particuliers

Et le meilleur allié pour savoir combien va coûter l’envoi de votre livre, c’est votre balance de cuisine.

Nous avons eu la surprise de découvrir une petite subtilité. Les tarifs postaux fonctionnent par palier. Dépasser, même d’un gramme, un palier entraîne un passage vers le tarif suivant.

Par exemple :

Mon colis fait 106 grammes. Intuitivement, il semblerait logique de pouvoir l’affranchir avec un timbre 100 grammes (1.42€) et un timbre 20 grammes(0.71€), mais ça n’est en réalité, pas comme ça que cela fonctionne.

Le bon affranchissement pour un colis de 106 grammes doit correspondre au prix d’achat d’un timbre de 250 grammes (2.84€).

Cet exemple est du vécu. Pour 6 grammes nous prenons donc le risque d’expédier le livre légèrement en dessous de son affranchissement réel, ce qui fait économiser plus d’un euro au client).

Dans les faits, Melody, huit ans, deux vampires et l’apocalypse est un très petit livre. Il doit être assez rare d’expédier un livre pour moins de 2.84€.

Gardon à l’esprit que :

Livre + enveloppe + carte de remerciement < 250 grammes

Ce que paient les clients

N’étant pas Amazon, nous sommes obligées de faire porter les frais d’expédition à l’acheteur. Cela a auguré un sacré casse-tête lors de la configuration de notre boutique en ligne, mais, dans les grandes lignes, les frais de port appliqués lors de la commande d’un seul livre sont les suivants :

timbre (1.42 €) + enveloppe (0.09 €) + frais logistique (0.19€)

Les frais logistiques incluent la préparation du colis et le déplacement jusqu’à la boîte aux lettres la plus proche (on ne rentre pas dans nos frais, mais ça n’est pas très grave).

Envoi à l’international

Dans le cadre de la promotion de la culture française à travers le monde, La Poste dispose d’un tarif spécial pour l’expédition des livres et des brochures en français.

Du fait, il est moins coûteux d’expédier vers l’international que sur le territoire français.

Attention cependant, les délais d’acheminement sont extrêmement longs (jusqu’à 3 semaines) et, en dehors de ce tarif spécial, le prix est exorbitant.

Pour conclure cette partie sur l’affranchissement, voici un lien vers une pétition demandant à ce que le tarif postal préférentiel pratiqué à l’international soit étendu au national :

https://www.change.org/p/lecteurs-unissons-nous-demandons-un-forfait-sp%C3%A9cial-livres-%C3%A0-la-poste

Aparté concernant la logistique

Comme nous venons de le voir, la logistique de l’expédition du livre représente du temps (et donc un coût) et si nous devions vraiment compter le temps de préparation, d’emballage et d’expédition pour chaque livre, nous mettrions à mal notre marge de 2€ par livre vendu à 4.5€ (voir nous serions en négatif).

Il faut savoir que certaines entreprises proposent des services d’externalisation de la logistique. C’est le cas d’un prestataire que j’ai découvert cette semaine et qui, bien qu’il ne soit pas adapté à notre contexte, mérite au moins d’être notifié… et à garder en tête pour un éventuel futur crowndfunding !

Cubyn, une solution à garder en tête

Cubyn est une entreprise basée en région parisienne et dont le concept est simple mais ô combien pratique :

Vous avez un colis à expédier ? Il suffit de leur faire savoir (via leur site, voir directement grâce à des modules intégrés aux principales solutions de e-commerce) et ils envoient un coursier chercher vos envois… Puis s’occupent de tout :

  • Choisir le meilleur tarif pour votre envoi (bien sûr, les frais de port restant à votre charge)
  • Emballer votre envoi
  • S’occuper des formalités douanières au besoin
  • Assurer votre envoi

L’ensemble pour 1€ par colis (avec un minimum de 5€ par commande), soit un prix plus que raisonnable mais surtout, un coût logistique complètement maîtrisé.

Pour l’instant Cubyn ne prend en charge les colis qu’en région parisienne (enfin, ils peuvent venir chercher des colis dans le reste de la France, mais les tarifs augmentent en conséquence de la distance), mais ils comptent très bientôt s’étendre dans plusieurs autres villes.

http://www.cubyn.com/

L’envoi

Tips 1 : Les étiquettes sont vos amies

Il ne reste plus qu’à envoyer. Pour nous simplifier la vie, nous imprimons des étiquettes avec l’adresse du destinataire, ainsi qu’une plus petite, avec notre adresse, à coller au dos de l’enveloppe. Cela permet de gagner un temps considérable (et ça évite de bousiller des enveloppes à cause d’une faute ou d’une rature).

Vous pouvez récupérer la feuille qui nous permet d’imprimer simplement les étiquettes de destinataires (sur des feuilles de 14 étiquettes de 99.1mm/38.1mm, avec marge ): https://goo.gl/K4zD5K

Tips 2 : Imprimer ses timbres

Affranchir les enveloppes présente deux problèmes :

  • Soit devoir se déplacer régulièrement jusqu’au bureau de poste
  • Soit acheter un stock de timbre à l’avance (ce qui représente un certain coût)

Pour pallier à cela, nous passons par le service “MonTimbreEnLigne” proposé par La Poste :

Il permet d’imprimer des timbres à la demande. Couplé à un des étiquettes adhésives, c’est idéal.

En résumé


Nous espérons que cette série d’articles vous est utile ! Nous vous invitons à découvrir notre livre, à prix libre à cette adresse. Un prix libre, ce n’est pas que de l’argent. En diffusant notre travail, vous commencez à nous payer 🙂


Article précédent : L’impression


Also published on Medium.