En fait, imprimer une version papier, se la faire passer, la relire, l’annoter avec un stylo (genre un stylo ! Le truc physique qui sert à écrire… même pas de touche sur lesquels taper !), c’est très agréable. Cela nous a permis de nous rendre compte que les chapitre 4 et 5 manquaient de rythme. Les risques d’écrire à 4 mains, les paragraphes nous ont semblé s’enchaîner de façon saccadée. Ca manquait d’unité. Bref.

Résultat nous avons compilé les deux parties en une seule, retravaillée. C’est un peu plus long, ça n’est peu être pas judicieux mais, hé ! on teste, on est aussi là pour ça 🙂

En bonus, petit dessin de l’animal le plus mignon du monde, le renard arctique. Comme ça rien à voir ?

arcticfox