La suite de mes envies de crayonnages. Ecrire pour le Nano m’a donné très envie de dessiner !

J’ai scanné les différentes étapes de la réalisation… et me suis rendue compte après coup qu’il me manquait les pieds. Le scanner est dans le bureau. Il y fait franchement froid. J’ai eu la flemme. Donc, elle n’a pas de pieds 🙂

J’ai fait un gif avec les différentes étapes. Ouais je m’amuse, moi le dimanche !

Nao-gif

1- Le crayonné (sur une feuille libre avec un critérium un peu dégueu. Si y’a des traits partout c’est que je ne gomme jamais rien…

nao-scketch

2- Les lignes. Avec un feutre noir, très fin (idéalement à l’encre de chine, mais moi j’ai que des Fabers Castel qui bavent un peu… -_-) en transparence, j’ai décalqué le dessin sur une feuille spéciale pour « markers » (layout)

 

nao-line

3- Mettre de la couleur au feutre à alcool et se souvenir que ces feutres noirs c’est de la merde à côté de l’encre de chine. Ca bave avec les feutres à alcool. Avec de l’encre ça aurait pas bavé. Tss !

Nao-feutre

4- J’avais le line a peu près propre sur mon ordi. J’ai pas résisté à le coloriser 🙂

 

nao-colo

Et pour finir, je trouve que la superposition de a colorisation avec celle au feutre rend pas mal…

naoline-feutre