Cloé et moi sommes toutes les deux sensibles à l’idée du prix libre. Nos histoires, et plus généralement une grande partie de notre travail, sont sous licences Créatives Commons et sont au moins en libres diffusions. En prenant le temps de nous lire, de nous donner votre avis, en partageant ou en parlant de nous, vous nous soutenez déjà et vous participez à ce prix libre.

Il y a près d’un an, je vous parlais de Flattr, un système pour participer financièrement à notre création, selon vos envies et vos possibilités. Il existe beaucoup d’autres plateformes avec le même objectif : permettre à l’auteur d’un contenu d’être accompagné financièrement par ceux qui apprécient leur travail. Aujourd’hui, je vous parle de Liberapay que j’ai découvert il y a peu de temps 😉

Liberapay vous permet faire des dons aux créateurs de contenu que vous soutenez, et ce chaque semaine.

Capture d'écran 2016-07-14 16.32.48

Pourquoi ce projet m’a-t-il tapé dans l’oeil ? Ce n’est pas le premier site à proposer ce genre de fonctionnalité et d’autres ont de plus grosses communautés et amènent plus de visibilité. Pour ne citer qu’un concurrent : Tipeee.

Un projet Français, open-source et associatif

C’est d’abord l’origine du projet qui m’a plu.

Le site a été créé par des Français en 2015 et toutes les sources sont disponibles sur Github (un site d’hébergement de code-source). Les créateurs de Liberapay vous invitent même à contribuer au développement du site. C’est une plateforme libre, gérée par une association.
En comparaison, Tipeee est une plateforme de MyMajorCompagnie. L’intégralité de notre tip ne va pas à l’artiste que l’on soutient, car une partie est récupérée par l’entreprise.

Des projets personnels ou en équipe

Liberapay est une plateforme qui reconnaît que l’on peut travailler ensemble sur un même projet, mais en avoir d’autres à côté, plus personnels. Chacun peut rejoindre une équipe. Ceux qui gèrent l’équipe choisissent la façon de partager les dons entre les différents participants au projet. C’est d’ailleurs comme ça que Liberapay finance ses contributeurs.

Capture d'écran 2016-07-14 16.20.35

 

Des communautés thématiques

Il est aussi possible de créer des communautés pour regrouper plusieurs profils autour d’un thème. Contrairement au système d’équipe, ici, chacun reçoit ses dons en nom propre, la communauté ne reçoit rien. Il s’agit d’un regroupement pour faciliter la recherche et qui, à terme, permettra de se ternir au courant des différents projets menés dans la communauté. D’ailleurs, si vous êtes auteur ou autrice, rejoignez-nous dans la communauté Auteurs_Autrices !

Capture d'écran 2016-07-14 16.24.10

Mon portefeuille, au centime près

Le système de portefeuille est très intéressant :  

Librepay n’accède jamais directement à mon compte. Il n’y prélève rien : c’est moi qui décide de ce que j’y transfère. Cet argent constitue mon portefeuille.

La transaction de transfère a un coût, mais il n’est pas très élevé si l’on fait un virement. Pour 9,81€ versés, 0,06€ ont été prélevés par la banque (par CB, c’est un peu plus cher).

Gérer mes dons est très simple

Il est possible de gérer tous ses dons depuis une même page. Le don peut être compris entre 0,01€ et 100€ chaque semaine, ce qui permet de gérer son portefeuille très finement !

Capture d'écran 2016-07-14 16.29.40

Aucune contreparties

On se pose réellement la question de la création d’une page Tipeee, malgré le peu de personnes qui pourraient nous suivre dessus. Pour l’instant, nous ne réussissons pas à passer le cap, en partie à cause des contreparties. Partisanes du prix libre, nous nous posons de nombreuses questions sur les financements alternatifs. Y comprit par le don.

En revanche, l’idée de récompenser ceux qui ont la possibilité de nous aider financièrement nous met mal à l’aise. Cela revient à faire une différence entre ceux qui nous suivent et veulent/peuvent faire des dons et les autres. Nos écrits sont déjà en lecture libre et nous voyons mal quoi proposer comme contrepartie. Du moins, pour l’instant.
Sur Liberapay, pas de contrepartie, pas de prévente. C’est un véritable système de don.

En bref…

En bref, c’est un site très prometteur dont on vous reparlera sans doute pour faire un retour d’expérience et si je devais résumer ce qu’est Liberapay, je dirai :

C’est une sorte de Tipeee, sans commissions, sans contrepartie, sans MyMajorCompagny, français, libre et plein de bonnes idées.

 

Edit : Liberapay est un fork (un embranchement, peux ceux qui ne maîtrisent pas les arcanes de git 😉 ) de Gratipay